Sans plan de rémunérations pas d’argent ! Il est important de connaître le plan de commissions de la société avec laquelle tu as choisis de travailler, surtout si tu veux faire 100 % web. Il y a certains plans de commissions plus avantageux que d’autres, c’est certain ! Mais un excellent plan de commissions avec un produit nul, c’est totalement inutile. Le contraire, c’est pareil ! Sans parler de sponsors, formations et de produits, le plan de rémunération joue tout de même un rôle majeur dans ton succès.

Il existe 4 types de rémunérations que nous allons voir ensemble :

  • Le système binaire,
  • Le système Stairstep breakaway, ou « plan en escalier » ou « plan à détachement »,
  • Le système Unilevel ou uni-niveau,
  • Le système matrice forcé.

Ils sont tous les 4 différents, chacun avec leurs avantages et leurs inconvénients. Certains sont plus faciles à comprendre, comme le système unilevel, et d’autres plus compliqués comme le binaire ou le plan en escalier, le plus vieux de tous. Si si, le plan en escalier. Il suffit de jeter un œil sur le plan de rémunérations « Amway ». Cela va te faire mal à la tête avec les tous les bonus, les conditions pour les atteindre, etc.

Bien sûr, pour attirer leurs distributeurs, quelques sociétés disent qu’elles ont le plan de commissions le plus généreux et le plus juste. Mais je t’ invite à bien les étudier en détail car en règle générale, ce n’est pas parfait. Et de toute façon dans la vie, il n’y a pas que le plan de commissions, il faut aussi regarder la qualité des produits ainsi que les formations proposées par la société pour leurs distributeurs. Tu peux avoir le meilleur plan de commissions mais si la formation ou encore la qualité des produits ne sont pas au rendez-vous, ce n’est pas utile de continuer avec eux.

Pour étudier ce plan de commissions, il est important de connaître quelques termes utilisés dans le jargon que nous utilisons, et dans le monde merveilleurs du MLM, il y en a quelques uns. Alors avant de rentrer dans le détail des plans de commissions, voici quelques définitions à savoir.

JARGON DU MLM

 

Sponsor / Parrain ou marraine : C’est la personne qui t’a inscrite dans la société. Tu peux contacter cette personne pour lui poser tes questions et elle doit normalement te former.
Filleul direct : C’est la personne qui s’est inscrite dans la société, suite à la présentation que tu lui en as faite. Tu peux la voir dans ta généalogie.
Sous-filleul (connu aussi sous le nom filleul indirect) : Cest une personne qui s’est inscrite grâce à ton filleul.
Up-line : Ce sont les personnes qui sont au-dessus de toi. Dans cette équipe gagnante, il y a ton sponsor, le parrain ou marrraine de ton sponsor, et ainsi de suite.
Down-line : Ce sont les personnes de ton réseau. A toi d’en prendre soin.
Cross-line : Ce sont des personnes qui ne sont pas dans ton down-line ni dans ton upline. Ce sont par exemple des personnes que ton sponsor a parrainé mais qui ne sont pas en dessous de toi.
Vente pyramidale ou ponzi: Charles Ponzi a mis en place dans les années 1920 une vaste escroquerie de collecte d’argent, en promettant de plus en plus de gains à ses adhérents. Les fonds venaient des nouveaux entrants. Puis son escroquerie est apparue au grand jour, et tout s’est écroulé car les gains provenant des nouveaux adhérents ne permettaient plus de couvrir les rémunérations des anciens.
Plan de rémunérations, plans de commissions (certains disent aussi plan marketing) : Il s’agit de la manière dont tu seras rémunéré. Les conditions, les différents bonus ainsi que divers avantages comme un leasing voiture, etc.
Largeur : Le nombre de personnes que tu peux parrainer sur un même niveau.
Profondeur : C’est un groupe de niveaux dans ta généalogie.
Niveau : C’est le nombre de personnes que tu peux et/ou que ton équipe peut parrainer dans ta généalogie en profondeur. Ton filleul c’est ton niveau 1. Ton sous filleul (ou filleul indirect) c’est le niveau 2, etc.
Les jambes ou centre d’affaires : On utilise ce terme dans un plan binaire. Une jambe représente une branche d’une de tes lignées.
Points : Chaque produit vaut un certain nombre de points. La plupart des sociétés utilisent les points pour calculer les commissions.
Volume total ou point total : C’est le nombre de points que ton réseau a généré grâce à leurs achats persos et à leurs ventes.

Voilà, il existe aussi d’autres termes. Tu peux les mettre dans les commentaires si tu le juges nécessaire.
Allez, rentrons dans le vif du sujet.

Le système binaire :

Tu peux parrainer 2 filleuls directs en dessous de toi sur ton premier niveau. Tu as la jambe gauche qui commence par ton filleul A, et la jambe droite qui commence par ton filleul B. Chaque filleul peut parrainer 2 personnes et chacun leur tour, ils auront 2 jambes avec leurs filleuls A et B. Tu peux parrainer d’autres filleuls mais ils seront placés en dessous de tes filleuls, sous-filleuls, etc.
Voici une image plus parlante :

Commission :

La plupart du temps, tu gagnes de l’argent sur la jambe la plus faible, je ne parle pas des autres bonus. Ton but, ton objectif est clairement d’équilibrer tes 2 jambes le plus vite possible afin de toucher plus de commissions. Imaginons que le volume total de ton réseau est de 1000 points. La jambe la plus forte fait 900 points et la jambe la plus faible est de 100 points. Les commissions seront calculées sur la jambe la plus faible, c’est-à-dire sur les 100 points. Malgré tout, certaines sociétés permettent à leurs distributeurs de récupérer (sous conditions) quelques points de la jambe forte. On appelle cela le carry-over, mais toutes ne le font pas. Et ce n’est pas parce-qu’elles le font qu’elles sont les meilleures.

Le système Stairstep breakaway (connu sous le nom « plan en escalier » ou « plan à détachement ») :

C’est l’un des premiers plans de commissions en marketing de réseau et il est encore utilisé par de nombreuses sociétés. Tu peux parrainer autant de personnes que tu veux en largeur et en profondeur. Pas d’inquiétude, ce n’est pas du pyramidal : les bonus sont limités grâce (ou à cause) du détachement de tes filleuls. Certaines sociétés limitent leurs niveaux. C’est un plan marketing qui a fait ses preuves. Le plan escalier ressemble un peu au plan Unilevel, à part que dans ce dernier, les filleuls ne se détachent pas. Dans ce genre de plan marketing, tu as plusieurs qualifications dans ce genre : 0, 3, 6, 9, 12, 15, 18 et 21 %. Quand tu t’inscris, tu es au niveau 0 %. Dès que toi, ou un de tes filleuls, font un certain nombre d’achats, tu peux augmenter ta qualification. Au début, tu es à 0 % puis 3 % puis 6, puis 9, et ainsi de suite.
L’inconvénient de ce plan, c’est quand ton filleul a le même statut de qualification que toi ou qu’il te dépasse. Dans ce cas, tu ne touches plus de commissions sur cette partie de réseau. Voilà pourquoi il est important de monter dans les niveaux de qualification afin de toucher le plus de commissions possibles.

 

Explications chiffrées commission

Imaginons que tu es au statut 15 % et que ton filleul a le statut du 12 %. Pour calculer tes commissions, il faut juste suivre une règle de mathématiques : 15-12 = 3 %. Tu touches 3 % sur la branche de ton filleul. Donc si tu es au statut 15 et lui aussi, le calcul est simple, évidemment : 15-15 = 0 % . Tu ne touches plus d’argent sur son réseau. Comme tu peux le voir, il est important d’évoluer dans ce genre de réseau.
Pour pallier cet inconvénient, en règle générale, la société de MLM propose des bonus afin de toucher d’autres commissions, mais toujours sous certaines conditions.

Le système Unilevel ou uni-niveau

Ici, contrairement au plan Stairstep, les filleuls ne se détachent pas. Mais pour ne pas considérer le système unilevel comme une vente pyramidale, les niveaux sont limités. Tu seras payé sur le volume d’affaires total en point ou en €uro, jusqu’à certains niveaux en profondeur définis par la société.
Ici tu dois rester concentré à parrainer 5 bonnes personnes afin de développer une équipe dans chacune. Ici tu dois réfléchir comme un chef d’entreprise. L’avantage de ce plan marketing est que cela te donne plus de liberté dans la gestion de ton équipe.

Le système matrice forcé

Ce plan matrice forcé ressemble au système unilevel, à part que tu es limité en largeur (en moyenne 3 voire 4-5 maximum) et limité en profondeur. C’est un mélange entre un binaire et un unilevel.
Fort heureusement pour nous tous, il existe des nuances. Si on prend par exemple un plan stairstep, tu peux quand même avoir des bonus si ton filleul te dépasse, ou si tu arrives au niveau 21. Pour les binaires, les uni-niveaux ou les matrices, il existe des bonus qui ont été inventé pour pallier les limitations aux revenus que tu peux avoir. C’est pour cela que le marketing de réseau est si attrayant ! Et c’est pour cela également qu’il est important pour toi de connaître un minimum d’infos sur le plan de commissions de la société que tu as choisie.

Mais quel est le meilleur plan de commissions MLM ?

Pour moi il n’y a pas de meilleurs plans de commissions mais j’ai une préférence vers l’unilevel : je le trouve facile à comprendre et en règle générale, les gains arrivent plus vite.
Mais attention : ne fait pas l’erreur de regarder UNIQUEMENT le plan de commissions ! Tu dois choisir le bon SPONSOR, voir si la société fait des formations, et si ce n’est pas le cas, il faut voir si ton upline propose des formations (gratuites de préférence) pour développer ton marketing de réseau sur internet, si tu as choisis cette voie.